Tag Archives: accouchement

…Ma Grande petite #2

19 Juil

…et oui je t’avais laissé là, comme çà, le 17 juillet 2011, à 23H !

Tu sais déjà si tu me suis un peu par là, que ma grande petite est née le 18 juillet. Donc non je n’ai pas accouché en 1h !! et non je n’ai pas accouché en + de 25h !

J’ai la chance (a priori après 2 accouchements je peux le dire) d’avoir eu un accouchement facile et rapide.

Je suis arrivée à la maternité avec le col ouvert à 2. Le travail avait donc tranquillement commencé. Nous sommes restés en salle de monitoring pendant 2 h pour que le travail avance. Avec Papa Pikoti, on analysait chaque contraction sur le monitoring  (comme il l’avait fait quelques heures plus tôt quand il tenait le « compteur »!).

Ca donne ce genre de conversation :

-Lui :  Ah t’as dû douiller sur celle là, regarde comme elle est montée haut

– Moi : Oui oui elle a bien fait mal, mais elle été rapide

– Lui : ahhh elle monte celle là, courage chérie

– Moi : Ahhh elle fait malllll (broyage de main de Papa Pikoti inside!)

– Lui : Souffle, pense à la respiration

– Moi : c’est bon j’pense qu’à ça !

– Lui : celle là elle était petite

– Lui : elle se rapproche non ?

– Lui : attention il y en a une qui arrive !

Comme tu le lis, Papa Pikoti était au taquet !!

Je crois qu’il essayait de se rendre « utile ».

En fait on c’est bien marré dans cette pièce tous les 2…On ne réalisait pas que notre vie allait changée quelques heures après !

Pour nous mettre dans l’ambiance, la petite coquine allait nous faire passer notre 1ère nuit blanche !

Le travail avançait lentement, mais suffisamment pour que la Sage Femme me propose la péridurale.

Ni une, ni deux direction la salle d’accouchement !

Péridurale posée, Maman Pikota (c’est moi!) qui plane, plus de douleurs…mais plus de sensations !

Péridurale surdosée !

Le travail a ensuite évolué très vite et en quelques heures mon col était à 10 !

Heureusement pour Papa Pikoti qui n’avait qu’un pov’ tabouret pour se reposer. Assis à coté de moi, la tête sur la table d’accouchement en guise d’oreiller, il essayait de se reposer !

Il était temps de pousser (bon là j’te passe les détails!)

Péridurale toujours trop dosée !

Je ne ressentais rien pas grand chose au niveau du bas ventre.

…mais 20 min plus tard…

à 7h03, notre grande petite était née.

Cet petit être qui était encore dans mon ventre il y a quelques minutes, était là posée sur mon ventre.

Ce truc, cette graine déposée il y a 9 mois était devenu ce petit être…le miracle de la vie !

Nos yeux étaient remplis de joie, de larmes…du bonheur.

Après 9 mois d’attente…

…nous étions parents !

C’était il y a 2 ans !

J’ai eu la chance d’avoir un accouchement rapide et peu douloureux. Avec le recul je regrette néanmoins de ne pas avoir été actrice de mon accouchement, dû à une péridurale trop dosée.

Je n’ai pas souffert, mais je n’ai rien senti.

J’ai ressentie une très grande frustration par la suite…et j’ai abordée différemment ma 2eme grossesse dans sa préparation(hapto / sofro) et son accouchement.

Je concluerai par cette simple phrase :

« L’accouchement est douloureux. Heureusement, la femme tient la main de l’homme. Ainsi, il souffre moins. » Pierre Desproges

Ma « grande petite »…

17 Juil

Nous voilà à la veille de tes 2 ans ma « grande petite ». Et je m’en rappelle comme si c’était hier…

La date de ton terme était prévue le 27 juillet. Avec ton papa, nous étions impatients de te rencontrer. J’en avais ras la casquette J’était ravie de faire la baleine échouée sur le canapé. Alors je te parlais pour que tu te décides à sortir un peu plus tôt, juste pour me décharger de mon gros bidon tout rond !

Depuis le début, nous avions parié sur le 18 juillet. Dans la famille on aime bien le chiffre 8 !

Depuis peu, nous avions emménagé dans notre nouvelle maison, agrémenté d’un jardin et d’une jolie piscine. Alors depuis peu, nous avions souvent du monde à la maison (bizarre ces coincidences !).

On avait mille choses de prévu pour le we du 14 juillet, alors je t’ai demandé de patienter un peu. On savait que tu n’en ferais qu’à ta tête, mais on pouvait toujours espérer.

Le 14 juillet, c’est ton oncle, ta tante, tes cousins du coté de papa qui sont venus passer la journée avec nous. Le soir, tu as du en entendre du chahut bahut là où tu étais, car le feu d’artifice était magnifique mais les pétards autour beaucoup moins sympa. Tu devais être bien au chaud dans ton cocon et j’espère que tu n’as pas trop sursauté.

une petite musique douce pour te rassure après les pétard du 14 juillet

une petite musique douce pour te rassurer après les pétard du 14 juillet

Le lendemain, c’est la famille de maman qui est venu, tes arrières grands mères, tes grand parents, ton oncle,tes tantes, tes cousins. On était 15 à la maison. On a passé une super journée ensoleillée. J’ai fait le cachalot dans la piscine pour te faire prendre le frais. je flottais, tu étais calme, j’étais paisible !

gros bidon, mode cachalot !!

gros bidon, mode cachalot !!

Le 16 juillet, c’était la fête des voisins. Nous les connaissions à peine (dans la maison depuis 1 mois et demi), et ils nous ont conviés à leur barbecue annuel. 6 familles qui se retrouvent, des enfants partout, des rires, des discussions. On est vraiment arrivé dans un quartier sympa. Et toi, tu donnais quelques coups comme pour dire « oui oui je suis toujours là » , et tu m’as laissé profiter de ma journée.

Le 17 juillet, on fêtait les 18 ans de ta grande cousine, chez ma tante. On avait 1 heure de route. Penses-tu qu’on aurais pensé à prendre les valises de maternité ? Rappelle toi, on est de futurs jeunes parents débutant !

Il faisait un temps exécrable ce jour là, le barbecue s’est fait sous une bâche et les 25 invités étaient tous à l’intérieur !  J’ai cassé une chaise en plastique en m’asseyant dessus (…c’est pas ma faute, elles étaient clairement de mauvaise qualité!)…ton papa est arrivé en panique pour voir si je n’avais rien.

Et puis, j’ai eu des contractions un peu plus fortes au cours de la journée mais rien d’insupportable ou de régulier! Ta grand mère a quand même parié sur une naissance imminente ! Elle ne s’était pas trompée !

A 18h, on se dit qu’il est temps pour nous de rentrer, et de faire les 1H retour.

A peine avait-on mis les pieds dans la voiture, que tu as commencé  à te manifester plus sérieusement. Durant le trajet, les contractions se font plus douloureuses et régulières. Etait-ce le début du commencement ?!

Notre week end de folaï était terminé ! Tu pouvais arrivé quand tu voulais ! Finalement tu nous avais écouté !

On a quand même pris le temps de rentrer à la maison (ben oui rappelle toi, on avait pas les valises!) J’avais mangé pour 10 ce jours là, donc je n’ai rien voulu avalé (j’aurai du !)

Les contractions ont continué à être douloureuses et régulières. Je suis allée prendre un bain. Sacré acrobatie de mettre une baleine dans une baignoire !

Et avec la super appli téléchargée, nous avons compté.

Moi dans ma baignoire. M. Pikoti devant son ordi qui gérait le timing. Je m’en souviens comme si c’était hier…Je criais « start » pour que M. Pikoti démarre le compteur, puis « stop » quand la contraction passait. Et ton père faisait les commentaires : « ah elle était longue celle là » « ah elles se rapprochent, la dernière c’était y a 5 min », « déjà ? », « encore ? », « va p’tre falloir y aller là »…

Juste avant le départ à la maternité ! (désolé pour la qualité de la photo!)

Juste avant le départ à la maternité ! (désolé pour la qualité de la photo!)

Au bout de 2h de contractions régulières, nous partions à la maternité.

Nous étions le 17 juillet, il était 23 h…

J’allais devenir Maman !

Je surkiffe mon accouchement!  -péridurale inside -

Je surkiffe mon accouchement!
-péridurale inside –

Do be continued…

%d blogueurs aiment cette page :